Aujourd’hui, je vous propose de lire l’interview d’Evan Forget, fondateur de Studio Raw.

.
Qui es-tu dans la vie de tous les jours ?

Ancien photographe, je travail depuis Octobre 2014 dans les locaux Nantais d’une entreprise d’informatique Californienne. Cette réorientation professionnel fût finalement bénéfique pour moi, car en dehors des compétences et d’un épanouissement dans mon travail, elle m’a permis de passer mon ancien projet professionnel (Studio Raw) comme association, ce qui au final m’a permis d’ouvrir ce site et de rencontrer des personnes incroyables. A côté de ça, j’ai toujours une activité professionnelle en photo mais qui reste secondaire.

Ancien joueur haut niveau sur World of Warcraft, j’ai à présent délaissé les mondes virtuels, bien qu’il m’arrive de jouer encore à quelques jeux de stratégie en temps réel (Command And Conquer, AoE, Supreme Commander..) et FPS (Counter, Battlefield..), qui restent tout deux mes types de jeux préférés.

J’habite dans la campagne, et je ne sort pas finalement pas beaucoup. Je suis d’ailleurs de nature plutôt solitaire. Sur mon temps libre, j’adore regarder des séries US, comme Battlestar Galactica, Stargate, Big Bang Theory, ou encore Game of Thrones.

War photographer - Evan Forget - Photographe sur Nantes - www.ev

.
Pourquoi la photographie ?

Par hasard, si celui-ci existe. Un jour, j’étais en répétition avec « Shark Attack » mon groupe de rock de l’époque, il y a environ 7-8 ans. Nous avions alors un skyblog, parce que c’était swag d’avoir un skyblog à l’époque.

J’ai donc pris quelques photos des répétitions pour les mettre en ligne et j’ai eu une révélation en prenant une photo en noir et blanc de ma stratocaster dans l’herbe. Ciel nuageux, herbe sombre mais guitare offrant un joli dégradé sunburst avec une plaque blanche, ça rendait vraiment classe.

Du coup je me suis dis que je ne devais pas être trop mauvais, et c’est comme ça que je suis arrivé à prendre de plus en plus de photo, et de passer de moins en moins de temps sur la guitare.

Aujourd’hui, j’ai un niveau “correct” de guitare, (j’ai beaucoup perdu), mais bien loin de celui que j’ai en photo.

 

Quel matériel utilises-tu et as-tu eu?

J’ai commencé avec un Nikon Coolpix E2100 (utilisé pour la photo de la stratocaster dont j’ai parlé avant). J’ai par la suite évolué avec plusieurs boitiers reflex de la même marque (D40, 90, 7100..) jusqu’en octobre 2013, où j’ai d’acheter un x100s de chez Fujifilm. De là, j’ai tellement adoré cette marque que j’ai acheté un an plus tard un X-T1 Graphite et 3 objectifs fuji, un 23mm f/1.4, un 16-55mm f/2.8 et un 60mm macro f/2.4.

Quand j’étais chez Nikon j’ai utilisé une pléthore d’objectifs Nikon et d’autres marques, comme le Nikkor 70-300 f4.5-5.6 qui était mon objectif de prédilection, le samyang 8mm f/3.5, ou encore mon fidèle Sigma 10-24 f/4 que j’ai adoré.

Tout ça, dans un contexte personnel. A titre professionnel j’ai utilisé de nombreux boîtiers experts ou pro, du D3s au Mark III en passant par des Hasselblad et Mamyia.

 

Quel matériel envisages-tu d’acheter dans l’avenir et pourquoi ?

Dans l’idéal, j’aimerais beaucoup un Fuji plein format. Mais comme ce n’est pas prévu… Je vais continuer de mettre de côté en attendant la mise à jour du X-PRO 1, je pense. Je partirais volontiers sur un x100T noir, mais en toute franchise il ferait doublon et ne me servirait pas à grand chose. Je préfère un deuxième boitier à objectif interchangeable.

Si le prochain boitier de ce genre annoncé par Fujifilm ne me convient pas, je me contenterais de prendre un autre X-T1 mais en noir, ou bien un X-T10. Ou un X-E2, mais j’accroche moins au look de ce dernier.

 

Quelle est ta plus grande réussite en photo ?

Ma plus grande réussite… Franchement je sais pas trop. Je sais que sur la ZAD de NDDL j’ai réalisé de belles images, mais la journée que j’ai je pense avoir le mieux réussi, c’était pendant les émeutes de Nantes du 22 février 2014 en France, lors de la prise d’assaut de la place du Commerce et d’Hôtel Dieu. Les quartiers étaient complètement barricadés, on respirait des lacrymogènes en permanence et on ne voyait plus à 5 mètres devant soi. De plus, des feux étaient allumés partout, beaucoup de projectiles étaient lancés, et plusieurs personnes autour de moi ont été grièvement blessés (dont certains ont perdus un oeil).

Mais malgré ça, c’était pour moi une journée géniale (oui je suis bizarre). Toutes les conditions dans lesquelles j’aime photographier étaient réunies.

Il y en a une que j’aime tout particulièrement. Celle où quand j’ai enfoncé une ligne de CRS j’ai pris une photo de l’un d’eux, de profil, tenant son bouclier, au 35mm avec mon x100s. Un coeur en papier venait d’être collé dessus, et celui-ci est au centre de l’image. Je trouve cette photo merveilleuse car elle résume toute la journée d’un coup. On a la violence qui se dégage de l’action, mais aussi la douceur des pacifistes quand ils ont collé le coeur sur le bouclier. De plus, c’est soit-disant le genre de photo impossible à réaliser avec un x100s à cause de son autofocus trop « lent ».

Assaut sur Hotel-Dieu
Assaut sur Hotel-Dieu

 

As-tu un gros regret ?

En reportage (surtout émeutes etc) j’adore travailler à l’ultra grand angle, genre 14, ou 16mm. L’année 2014 fût une année durant laquelle je n’avais qu’un x100s, certes très bon, mais bloqué à 35mm. Du coup, j’ai pris de très bonnes images, mais pas celles que je voulais prendre par moment, à défaut d’UGA.

J’ai aussi regretté de ne pas avoir pu me rendre à Kiev en Ukraine (début 2014) pendant les assauts qui s’y déroulaient par manque d’argent… Il faut savoir que ça coûte très cher de faire le déplacement, déjà rien que le billet aller/retour, le fait de payer un guide ou un interprète sur place, le logement, la nourriture etc. Si derrière on est pas financé par un organisme ou qu’on est pas sûr que nos photos soient vendues, c’est un paris très risqué. Ce ne sont pas des jours de vacances, c’est la guerre. Des gens meurent, sont assassinés, voire même torturés dans certains pays. (Surtout photographes, journalistes et j’en passe) Tu peux aussi perdre ou endommager du matériel, il ne faut donc pas prendre ça à la légère.

 

Qu’est-ce que tu préfères photographier de manière général ?

Sur quoi je suis le plus à l’aise… L’action. Le reportage. J’aime que ça bouge, que ça aille vite, que t’es pas le temps de réfléchir et qu’en moins de 10 secondes t’ai fait à pied 50 mètres en courant, que tu te sois mis à genoux, cadré, fait ta mise au point déclenché la* photo pile comme il faut, bien exposée, et repartir te planquer parce que tu es déjà pris pour cible par les forces de l’ordre qui pensent que tu viens les agresser et les casseurs qui pensent que tu es un espion des forces de l’ordre. J’ai déjà testé la photo de pub, mais 2 jours pour prendre une photo… Ça m’a vite gavé.

J’aime aussi me détendre de temps en temps avec quelques portraits, je trouve ça sympa. Étant également musicien, j’adore aussi photographier les concerts et les festivals de musique. L’ambiance est cool et là, on a le temps de cadrer et de prendre ses photos sans se faire tirer dessus n_n

 

Quels logiciels et matériel informatique utilises-tu au quotidien ?

Je ne suis pas adepte de la retouche, mais je traite toutes mes photos qui sont prises en RAW avec Lightroom 6.1, que j’utilise depuis la version 2.0 sur laquelle j’étais béta-testeur. Pour mes montages, j’utilise Photoshop Creative Cloud. Mais je ne retouche pas mes photos sur ce dernier.

Sinon je travail avec un MacBook Pro Retina 15” Haswell mi-2015, et j’ai un PC gaming qui était autrefois ma station de travail principale, jusqu’à ce que mon écran IPS de 27” casse (une guitare est tombée dessus…).

J’ai aussi une tablette Wacom Intuos que j’utilise en permanence.

 

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lancer sérieusement ?

Quel conseils donner… Nous rejoindre déjà, pour avoir de bons conseils 😉

Plus sérieusement, il est important de savoir s’entourer, savoir écouter, mais aussi savoir trier ce qu’on entend. Si on commence à croire toutes les conneries qu’on peut voir sur Internet disant que telles marques est 100x meilleurs que celle-ci et autres, on a pas terminé.

Mon conseil, choisir son matériel avec soin et en visant loin. Je m’explique.

Une marque est propriétaire. Un objectif Nikon ne va pas sur un Canon, et un objectif Fujifilm ne va pas sur un Sony (etc). De ce fait, avant d’investir dans une marque, il est intéressant de voir son catalogue. Si il y a du choix, c’est déjà une bonne chose.

Ensuite, le feeling. Il est important de photographier avec un appareil qui donne envie. Personnellement, j’adore le look vintage des Fujifilm. Même si ces boitiers ne sont pas parfaits, ils sont léger et ont un super look, ça me suffit. A l’inverse, pour quelqu’un qui préfère du moderne, les boitiers Canon/Nikon, ou les Sony, plus particulièrement, plairont d’avantages.

L’ergonomie est importante aussi. Canon est une bonne marque, mais je déteste ces boitiers. J’aime pas l’emplacement des boutons, le look, et j’en passe. C’est un choix vraiment personnel.

Et aussi ne pas se décourager, apprendre l’humilité, savoir regarder en arrière pour voir l’évolution de ses photos et surtout : beaucoup photographier afin de s’améliorer.

.

Test 23mm f-1.4 Fujifilm par Evan Forget pour Studio Raw - 2/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *