Que valent les tableaux tirés sur toile de la société Saal Digital ?

Il y a environ un an, Saal Digital m’avait offert de tester leur tirage sur des livres photos. Un article sur le sujet a d’ailleurs été publié ici (à lire : Test d’un livre de Saal Digital). Le résultat m’avait conquis malgré quelques légers défauts de finition très facilement corrigeable (et corrigé depuis), une belle qualité d’image, et surtout SURTOUT un service réactif par mail/facebook.

Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Tirage

 

UN LOGICIEL PERFECTIBLE

 

Le logiciel utilisé par Saal Digital est loin d’être un cadeau. Il tourne avec Adobe Air, ce qui lui donne l’avantage d’être presque universel avec les différents supports qui existes aujourd’hui. Toutefois, il est loin d’être optimisé. Par exemple, à chaque lancement sur mon Mac, je suis obligé de faire une mise à jour complète d’Adobe Air. Au delà de ça, l’interface est un peu flou et toujours aussi mal définie que l’année dernière.

Interface Adobe Air
Interface Adobe Air

Les images sont nettes pour la plupart, mais le reste du temps, chaque ligne de texte ou icône sera pixellisée. Le retina existe depuis l’iPhone 4, soit… 2010. Et les ordinateurs équipés de ça date de 2012. C’est dommage que fin 2016, une application ne gère toujours pas une qualité d’écran datant déjà de 6 ans.

Au delà de ça, le logiciel permet de faire ce dont j’ai besoin et fonctionne correctement, même si l’entreprise gagnerait grandement à développer un vrai logiciel en interne.

Je ne vais pas m’étendre d’avantage sur ce chapitre, j’en ai déjà longuement parlé dans le précédent article consacré au livre et comme il n’y a pas eu de changements, les captures d’écrans et informations restent les mêmes.

 

L’EMBALLAGE

 

Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Au final, beaucoup de cartons et de plastique.

Il m’est arrivé une mésaventure fin 2015 avec une commande chez cet imprimeur. La Poste a complètement détruit mon paquet et tous les tirages à l’intérieur (20 en format 75x50cm tout de même !) ont été gravement déchirés malgré un solide emballage. Saal m’avait alors renvoyé gratuitement tous les tirages qui cette fois sont arrivés en bon état. Depuis, j’ai toujours une appréhension lorsque je commande ce genre de chose et j’avais peur que ma toile arrive abîmée ou déchirée.

Finalement, peu de frayeur quand j’ai vu l’épaisseur du carton et la façon dont le tout est protégé, bien que celui-ci a semblé subir quelques péripéties au vue des traces et des marques, le produit était intact.

Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Le tout est fixé ensemble par un plastique.
Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
L’ensemble.
Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Les deux couches de carton séparés de la toile par un film.

Comme le témoigne les images ci-dessus, la toile est solidement fixées à deux épaisseurs de cartons avec entre les deux un film effet « mousse » pour protéger le tirage. Le tout est TRES (TROP !) solidement attaché avec un film plastique tout autour. Il m’a fallu plusieurs minutes avec une paire de ciseaux pour faire accoucher l’emballage de la toile. Je vous recommande la plus grande prudence, un coup de ciseaux peut vite déraper et terminer sur la toile…

 

LES FINITIONS

 

Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
La partie arrière.

Je suis agréablement surpris de la qualité d’assemblage et d’impression de la toile. Le cadre est solide, les agrafes bien fixées, rien ne dépasse ou semble désaxé. Je ne suis pas un expert de l’impression et de l’installation sur ce genre de support, mais je suis très content du rendu.

Exemple 1
Agrafe et fixations.
Exemple 2
Finitions.

J’ai eu du mal à comprendre l’utilité des petits trous dans les angles, mais apparement il faut y fixer les petites plaquettes de bois. Pour quelle raison ? Mystère… Pas d’explication avec l’accessoire.

Exemple 3
Mystère…
Les fameuses petites plaquettes. Il y en a 4.
Les fameuses petites plaquettes. Il y en a 4.

Chose surprenante : Le système d’accroche. Avec la toile j’ai demandé (et donc payé en plus) un système d’attache facile de la toile sur un mur. Sauf que… Je n’ai rien compris. Déjà, l’emballage (visible à gauche) est ENORME. Je m’attendais donc à un truc en conséquence mais non, ils ne donnent que la toute fine et petite plaquette visible sur l’image de droite ci-dessous et deux petites boules pour éviter que le produit penche en avant.

 

Le problème ?

Je n’ai trouvé aucun endroit sur la toile où fixer ça. Du coup, je laisse de côté pour autre chose, et j’ai fixé au mur deux clous avec un morceau de plastique qui servent habituellement à fixer les câbles en bas des murs.

Ma fixation murale de bricolage.
Ma fixation murale de bricolage.

LA QUALITÉ D’IMAGE ?

 

Parlons à présent de l’impression de la photo. C’est la première fois que je vois une de mes images imprimée sur ce genre de support et j’ai été très surpris. On oublie ici la finesse et la délicatesse d’un papier glacé pour profiter d’une surface plus granuleuse liée à la toile, et je trouve cela grandiose. Ça rajoute un côté « vivant » à la photo, bien que ça joue sur la qualité finale. Certains détails peuvent par exemple ne pas apparaitre.

Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Macro sur le granulage.

Attention lorsque vous commandez ce genre de tirage, avec Saal ou autre, il faut bien garder à l’esprit que la photo va déborder sur les bords du cadre. En théorie, le logiciel utilisé pour faire la commande est censé vous le dire en affichant des marges de sécurité.

De mon côté aucun problème, j’ai suivi les recommandations du logiciel et visé quelques millimètres plus large « au cas où ». Je ne voulais pas de bordure blanche ou de ligne « tape à l’oeil » sur le bord du cadre et je suis très satisfait.

Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Le tirage va bien de bord à bord. Tout est propre, sans tâche, sans défaut.
Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Un très beau rendu.

 

BILAN ?

 

Avant d’entamer le bilan, voici la photo utilisée pour le tirage. L’image est sous licence Creative Commons et m’appartient, merci donc de ne pas la faire tirée de votre côté 😉 Vous pouvez toutefois acheter un tirage sur mon site, directement sur le store en ligne.

Photo utilisée.
Photo utilisée.

Je suis vraiment très satisfait de la toile et du tirage. Le tout est de très bonne facture, l’ensemble est très léger (pour vous dire, je n’ai posé sur le mur que deux mini-vis comme j’ai présenté plus haut, mais une seule aurait pu suffire tellement c’est léger).

L’image semble prendre vie et le toucher est doux et agréable. Les reflets sont peux nombreux, la toile ne laisse pas de trace de doigts, et tout est arrivé en une semaine après passage de la commande.

Sans hésitez, vous pouvez commander un tirage auprès de Saal Digital.

Photographie par Evan FORGET - www.evan-forget.fr / www.facebook.com/evanforget
Merci Saal Digital pour le cadeau.

Un commentairesur “Tableau sur toile par Saal Digital

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *