Après une longue attente, Lightroom 6 est enfin disponible. Petit tour sur les nouveautés.

Presque 2 ans après la sortie de la version 5, Lightroom 6 est enfin disponible, pour le plus grand bonheur des photographes. Ce logiciel de traitement photo publié par Adobe a longtemps concurrencé Aperture d’Apple, avant de se retrouver seul sur le marché (si on laisse de côté Capture One) suite à la disparition du logiciel d’Apple en avril 2015.

LRPhotoshopCC-940x640
Compatible Mac et PC, Lightroom ne cesse de s’améliorer depuis 2007, date de sa sortie initiale en version 1.0.

Mais trêve de bavardage, rentrons dans le vif du sujet.

Lightroom 6 apporte « seulement » 5 nouveautés qui sont les suivantes : Reconnaissance de visage, Performance, Panorama, HDR, et Pinceau de filtre. Pourquoi dis-je seulement ? Et bien parce que je trouve, à titre personnel, que pour une « nouvelle » version, c’est bien peu. L’interface ne change pas d’un pouce, et les fonctions supplémentaires ne sont pas forcément utilisées par tous le monde.

Toutefois, je chipote. Je pense en effet qu’Adobe a chercher à d’avantage optimiser Lightroom afin de le rendre plus rapide, plutôt que de lui rajouter encore quelques fonctions. En effet, le tableau ci-dessous parle de lui-même.

LRGPU-940x481

Contrairement à la précédente version de Lightroom, la V6 semble apporter de très nombreuses perfs en hausse dans tous les domaines. L’iMac Retina 5K d’Apple semble d’ailleurs être le Mac bénéficiant d’améliorations plus homogènes que ces petits frères portables.

Concernant la Surface Pro 3, en dehors de la déformation les performances en hausse sont très en retrait vis à vis du reste.

Pour avoir des perfs aussi élevés, Adobe a amélioré son logiciel afin qu’il n’exploite plus seulement le processeur, mais également la carte graphique afin d’optimiser les rendus. A voir dans la réalité, mais les promesses semblent se tenir pour l’instant.

Test d'exportation
Test d’exportation

J’ai tenté sur mon PC de bureau une exportation de 36 fichiers raw de 16 millions de pixels pris avec un Fujifilm x100s d’environ 33 Mo chacun, pour un poids total de 1.13 Go. (Exportation jpeg en 240p, sans modification de taille ou autre).

La config que je possède est la suivante :

  • Windows 8.1 64 bits Pro
  • 12 Go Ram
  • Radeon R9 270 X Dual 4 Go overclockée
  • Disque dur Seagate 7200 tr/m 2To
  • Processeur AMD FX-4100 Quad-core 3.6Ghz

Sur Lightroom 5.4 le temps total pour l’exportation des 36 fichiers en JPEG sur le bureau est de 3 minutes 45 secondes et 57 dixièmes. Sur la version 6, pour les mêmes photos, exportées également sur le bureau, le temps descends à 3 minutes 17 secondes et 47 dixièmes.

En bref, dans ce test, LR 5 met en moyenne 6.25 secondes pour exporter une image là où LR 6 va mettre 5,47 secondes, soit 28 secondes de moins au total. A voir sur de grosses exportations, comme lors de reportages par exemple où les photos sont très nombreuses. On gagne presque 10% de temps actuellement, ce qui peut paraître insignifiant sur de petites exportations, mais qui se fera ressentir sur de grosses sessions.

Sur un MacBook Pro Retina 15″ Haswell fin-2013, les résultats sont les suivants :

LR 5 : 1 minute 55 secondes 37 dixième, soit 3,19 secondes par image.

LR 6 : 1 minute et 21 secondes, soit 2,25 secondes par image.

Je ne sais pas si la version Mac est plus ou moins bien optimisé en revanche. Essentiellement, c’est sur cette plateforme que je travail, ayant de bien meilleurs composants (Mon SSD par exemple a un débit de 700 Mo/S en lecture et 720 Mo/s en écriture, ce qui explique des résultats aussi différents entre Windows et Mac, ci-dessus.)

0-separation-texte-bref-blog2

Les panoramas

panorama-2

 

A la limite, ça, certains l’utiliserons. A présent, Lightroom permet une fois les photos sélectionnés et ouvertes dans la bibliothèque, de créer un panorama bénéficiant de la même qualité que s’il était réalisé sous Photoshop. A titre personnel, le mode pano intégré à mon appareil me convient très bien, mais pour ceux n’en ayant pas, c’est effectivement une bonne chose.

Attention toutefois, panorama oblige, pour avoir un bon rendu il est conseiller de prendre toutes ces photos sur un trépied stable. Auquel cas, le logiciel pourrait avoir du mal sinon à recoller les photos entre elles.

0-separation-texte-bref-blog2

La reconnaissance des visages

LRvisages1

L’une des fonctionnalités les moins utiles pour moi : la reconnaissance des visages. En effet, le logiciel identifiera à présent les visages que l’algorithme détectera automatiquement dans vos photos afin de vous permettre de trier et de classer directement avec le logiciel.

reconnaissance visage

Au vue des premiers tests, il semblerait que cette fonction soit encore un peu « jeune ». En effet, le logiciel rate souvent des visages, en particulier dans les zones sombres. Bien qu’il soit possible d’en ajouter manuellement, c’est un peu dommage.

Toutefois il ne faut pas trop s’en faire, ce genre de chose se corrige assez facilement avec le temps, et nul doute que les mises à jour gratuites 6.1 ou 6.2 (ou suivantes) apporteront en plus du support de nouveaux formats RAW des correctifs améliorant la qualité de la détection.

Manque de bol pour moi, quand je photographie une manif ou une émeute, la majorité des gens sont cagoulés ou casqués. Alors de mon côté, cette option… 😀

0-separation-texte-bref-blog2

HDR

hdr

Fonction intéressante à condition d’être bien dosée, l’HDR s’exporte de Photoshop pour s’inviter dans LR. De quoi rendre ce petit logiciel de plus en plus indépendant et performant.

Cette fonction permet de fusionner plusieurs images ayant chacune des expositions différentes afin d’en créer une correctement exposée sur tous les plans. Par exemple, comme sur la photo ci-dessus où le premier plan est dans l’ombre, il faut augmenter le temps de pose pour l’avoir plus clair. Toutefois, si vous faites ça, le ciel devient surexposé. Alors on prends une seconde photo, sous-exposée afin d’avoir un ciel correct, et le logiciel fusionne les deux.

La fusion fonctionne très bien, et le rendu est plutôt propre.

0-separation-texte-bref-blog2

Pinceau

filtr

Apparu avec la version 5 de Lightroom en 2013, le filtre gradué évolue enfin en apportant la possibilité d’utiliser un pinceau afin d’effacer les zones « superflues » du filtre, histoire de peaufiner un peu ses retouches. Je trouve ça plutôt sympa, d’autant que c’est simple, et que ça fonctionne très bien.

0-separation-texte-bref-blog2

En bref.

J’ai en effet beaucoup râler sur le peu de nouveautés en terme de fonctionnalités ou de changement esthétique (à néant pour le coup) sur l’application. Toutefois, hormis la reconnaissance des visages qui présente quelques problèmes, le pinceau gradué, l’arrivé du panorama et de l’HDR sont un véritable atout.

Sans oublier le point indispensable selon moi, l’optimisation totale du logiciel qui prends à présent en charge les cartes graphiques afin d’optimiser les rendus, gagnant ainsi en vitesse. Je trouve ça juste génial.

Concernant l’achat du logiciel, celui-ci existe toujours en version « simple » à 130€ (74€ seulement pour une mise à niveau si vous avez déjà une licence de Lightroom 5). Si vous êtes plutôt pour la location, la version CC (Creative Cloud) de Lightroom 6 est également disponible pour 11,99€ par mois.

A la différence de la version classique, la version CC vous apportera en plus le partage avec les app mobiles (vos photos s’affichent sur tous vos appareils, comme un classique cloud), ainsi que 20 Go de stockage sur le site lightroom.adobe.com afin de partager vos images.

produits

0-separation-texte-bref-blog2

Mon avis ?

Je vous invite à tester la version d’évaluation gratuite. En effet, si sur votre machine l’utilisation de la carte graphique n’améliore pas grand chose, que vous ne faites jamais de panorama, d’HDR, et que vous vous ficher de l’identification des visages, cette version est inutile.

En revanche, rien que pour sa hausse de perfs, et le fait de pouvoir se passer de Photoshop sur 2 fonctionnalités, je recommande sans problème cette nouvelle version. C’est donc à chacun de voir, personnellement, l’intérêt de cette 6ème mouture de Lightroom.

4 commentaire sur “Lightroom 6 est enfin là.

  1. je vous remercie cher monsieur pour la justesse de vos propos
    ainsi que pour la motivation contagieuse concernant leX100S.
    Pour le contenu de vos articles et ce ton objectif /responsable, la justesse des propos, et la somme d’informations délivrées.
    merci , OLIVIER

    1. Merci à vous pour le commentaire ;- )

      Héhé, le x100s est une véritable bête. J’ai du m’en séparer en décembre 2014 mais vraiment, il me manque. Je prendrais je pense un jour un boitier de type x100* dans l’avenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *