Découvrez aujourd’hui le travail de Vincent Munier.

 

Quelle est l’origine de cette passion pour la photographie ?

Je pense que tout a débuté lorsque j’ai eu mon premier appareil, j’avais 10 ou 11 ans, je ne me rappelle plus exactement. Je prenais en photo absolument TOUT ce qu’il y avait dans la maison, le jardin, dehors, partout. Mon père aimait la photographie également, j’ai du hériter aussi un peu.

Vincent-Munier-1
Vincent Munier

 

Pourquoi avoir choisi la photographie animale ?

J’ai toujours vécu avec des animaux, depuis petit. Ils ont donc été dans mes premiers modèles. Plus le temps passait, plus j’avais envie découvrir un autre univers, plus sauvage et dangereux. J’ai voulu voyager autour du monde et rencontrer des animaux de tous horizons.

 

Comment vous êtes-vous senti en apprenant l’opportunité de devenir ambassadeur Nikon, lorsque l’on vous a contacté au sujet du D3s ?

J’étais très excité, c’est un honneur d’être désigné par une des marques les plus emblématiques de la photographie, et ce fut une opportunité exceptionnelle d’aller en Scandinavie.

D3s - Ours Brun Finlande Scandinavie - Vincent Munier (Ours Brun, Finlande, Scandinavie – Vincent Munier)

Les conditions en milieu sauvage sont imprévisibles, que pensez-vous qu’il est essentiel de prévoir pour de telles expéditions ?

Dans un premier temps, il est essentiel de bien s’informer sur le climat, éviter de prévoir un short en Sibérie et des vêtements de ski en partant pour l’Afrique. Ensuite, suivant la durée de l’expédition, la quantité de matériel et suffisamment d’argent pour acheter de la nourriture et des boissons si nécessaire. Mais, le plus important reste l’équipe, une bonne équipe pour vous soutenir et rester à vos côtés dans les moments difficiles. Puis, l’ambiance est toujours meilleure avec des amis et de la famille.

 

Les comportements animaliers sont difficiles à prévoir, vous êtes-vous déjà retrouvé dans une situation compliquée sur le terrain ?

En Ethiopie, lorsque les loups sont venu au camp, un, puis deux et finalement tout un groupe. Ils ont tourné autour de nous, ce n’était pas la situation la plus rassurante au monde. Cependant, ils sont restés plus ou moins distants, craintifs, j’ai compris que c’était une occasion à ne surtout pas rater, malgré le danger j’ai décidé de m’approcher d’eux pour les photographier, et finalement tout se passa bien.

 Loups D'Abyssinie, Ethiopie - Vincent Munier(Loups d’Abyssinie, Ethiopie – Vincent Munier)

)

Les opinions divergent, qu’est-ce qui fait, selon vous, qu’une photo est réussie ?

Simplement lorsque les sujets, les couleurs ainsi que l’angle de vue retransmettent une impression, une émotion, un souvenir à celui la regardant.

 

Pour finir, si vous ne deviez retenir qu’une de vos prises, laquelle serait-ce et pourquoi ?

Je pense que ce serait cette photo de hibou en vol. Cette grâce, cette liberté et la pureté de tout ce blanc immaculé. Les hiboux m’inspirent et me fascinent, ce sont des animaux vraiment intéressants et cette photo est, selon moi, celle qui représente le mieux ce point de vue.

Nyctea Scandiaca - Vincent Munier(Nyctea Scandiaca – Vincent Munier)

Masaï Mara, Afrique - Vincent Munier(Lion, Masaï Mara, Afrique – Vincent Munier)

Pour le retrouver:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *