Je vais aujourd’hui aborder une polémique bien connu des photosreporters : le droit à l’image.

Au cours de mes nombreux reportages, j’ai été pris à plusieurs reprise dans une polémique du droit à l’image. Durant une manifestation, faut-il flouter le visage des personnes ? Durant un reportage, doit-on effacer le visage des figurants ?

Voyeur ;- )
Voyeur ;- )

Il est vrai que chacun a le droit de dire « Non ». Il est aussi vrai que chacun a le droit de ne pas voir son visage exposé sur Internet ou dans la presse. Toutefois, il ne faut pas aller trop loin.

Le risque en manifestation ou reportage ? Que l’une des personnes ai menti.

En effet, un individu peut très bien être en manifestation alors qu’il a dit a son patron qu’il était malade et ne pouvait pas aller travailler. De ce fait, son patron, tombant par hasard sur la photo, pourrait demander des comptes au salarié concerné. Ce genre de situation est aussi vrai vis à vis des amis, du conjoint etc.

Mais tout ceci est-il la faute du photographe ? Celui-ci doit-il être tenu responsable des mensonges des personnes apparaissant sur une photo ? A mon sens, non.

La plupart des reportages sont réalisés sur des lieux publics, comme dans la rue sur une manifestation par exemple. Il est de ce fait physiquement impossible de demander à chacune des personnes présentes à la manifestation de signer une autorisation de droit à l’image pour prendre une photo. Remettons aussi les choses dans une certaine logique : Imaginez que 20 photographes (chiffres loin d’être exagéré) veuillent couvrir une manifestation. Chacun devrait prendre quoi, dans les 2000 documents, et demander chacun à toutes les personnes de signer. Vous imaginez le bazar ? Les manifestants passeraient au final plus de temps à signer des trucs qu’à manifester.

Le temps perdu à demander et à faire remplir des papiers est un temps perdu à ne pas photographier. Dans ce cas, quelle est la solution ? Envoyez un assistant ? Donc sur toutes vos photos, on verra la même personne avec un énorme tas de feuilles dans les bras. Non mais sérieusement, arrêtons la connerie ici, vous voulez bien ? D’autant qu’aujourd’hui, avec l’avènement des smartphones, les manifestants eux-mêmes publient des tas de photos en temps réels qui sont balancées sur les réseaux sociaux sans aucun contrôle ou accords, le tout réalisé bien plus discrètement que des photographes qu’on reconnaît aux appareils photos.

Si un individu ne souhaite pas apparaître sur une photo, je pense qu’il faut faire preuve de bon sens. Tout le monde sait que durant un évenement important se déroulant d’autant plus dans un lieu public il y aura la presse, des photographes, des caméras… A ceux qui ne veulent pas se montrer de prendre leurs précautions et de venir avec une paire de lunette de soleil assez grosse, ou une casquette baissée, un bandana, un keffieh, du maquillage, bref. Les solutions ne manquent pas.

Il y a eu le cas d’ailleurs une fois, d’un salarié venu voir un match de sport retransmis à la TV. Son patron l’a vu dans les gradins alors qu’il était censé tenir le lit à cause de la maladie. Vous pensez que le caméraman doit s’en vouloir que le gars se soit fait licencier ? Il a fait que son boulot.

Pour montrer à quel point cette volonté de flouter tous les visages en reportage est à mon sens aberrante, voici une série de photos plus ou moins connues et/ou historiques en avant/après avec la photo d’origine et la même en visage(s) flouté(s). Imaginez l’image que nous aurions de nos grands parents et arrière grands parents si ils avaient eu les mêmes idées qu’aujourd’hui. Imaginez que nous n’aurions pratiquement pas de photo d’archives des différentes guerres, de Woodstock, de Mai 68, de la France des années 30, ou des débuts de New York.

09f3f70bb28e55bd9b6cd8cf8716e117

09f3f70bb28e55bd9b6cd8cf8716e117-flou

Biafra

Biafra-flou

Si ça se trouve, la femme sur la photo ci-dessous est mariée et a deux enfants, elle ne devrait pas donc être sur cette photo le visage non floutée, hanlala.

doisneau-baiser-hotel-ville

Voilà, à présent, son hypothétique mari que nous ne sommes pas sûr qu’elle est ne pourra rien dire. Ouf, heureusement que la censure est là.

doisneau-baiser-hotel-ville-flou

Je vais prendre quelques photos de voyage, mais je ne suis pas sur que la jeune fille sur la photo parle ma langue et ai bien compris.

lisa-kristine-petite-fille

Je vais donc flouter cette jolie photo pour être sur.

lisa-kristine-petite-fille-flou

Qu’on m’explique l’intérêt de publier cette photo si on ne voit pas le visage de ces enfants, car c’est quand même ce qui fait tout le charme de l’image.

londonderry-1972

Le cliché fait presque peur du coup, sans les visages.

londonderry-1972-flou

Tiens, je vais prendre un beau portrait pendant mes vacances.

phil-borges-enfant-duo

Ah mais non, pas de visages.

phil-borges-enfant-duo-flou

Si ça se trouve, le peintre sur la photo ne voulait pas apparaître dessus, et la jeune fille avec la robe et le haut vert, c’est peut-être une tenue d’écolière. Peut-être qu’elle sèche les cours, il ne faudrait pas que son prof tombe dessus.

ROBERT-CAPA-MONTMATRE-1952

Ouf, heureusement que j’ai pu effacer tous les visages à temps. Bon, on a l’impression qu’ils ont tous reçu de l’acide sur la tronche mais c’est pas grave, on évite ainsi la polémique.

ROBERT-CAPA-MONTMATRE-1952-flou

Mon Dieu, si ça se trouve, les employés n’avaient pas le droit de manger là ! Sans cordages de sécurité ni rien, mon Dieu !! Vite, il faut flouter les visages pour ne pas qu’ils soient réprimandés par l’employeur.

skyscraper

Impeccable. J’ai gacher une photo historique mais les employés ont peut-être pu garder leur travail si jamais ils n’avaient par hasard pas le droit de faire ça.

skyscraper--flou

steve-mccurry-femme-yeux-vert

steve-mccurry-femme-yeux-vert-flou

steve-mccurry-homme-vieux

steve-mccurry-homme-vieux-flou

top-photo-historique-23

top-photo-historique-23-flou

Mon Dieu, ils ne doivent pas tous êtres majeur, qu’importe la photo d’archive, qu’importe l’intérêt historique, il faut tout censurer !

tumultes-amerique-jean-pierre-laffont-269-1442581306

Voilà, les parents ne pourront rien dire. Ouf.

tumultes-amerique-jean-pierre-laffont-269-1442581306-flou


Bref, je pense que vous avez compris où je veux en venir.

Pour moi, flouter le visage d’une personne sur une photo, en dehors du fait que je trouve que c’est une grosse connerie, dénature complètement le cliché. Il rajoute aussi une surcharge ENORME de travail au photographe qui doit déjà trier, traiter et publier peut-être plusieurs centaines d’images.

Il ne faut pas oublier qu’au delà du droit à l’image, il y a aussi le droit à l’information.

TOUTEFOIS

C’est à nous, également photographes de faire en sorte de rester respectable auprès de nos sujets. Ne pas sortir les photos de leur contexte, ne pas porter atteinte à la dignité d’une personne, et surtout, ne pas aller à l’encontre de l’opinion de l’une d’entre elles. Si quelqu’un vient vous dire qu’il ne veut pas être sur Internet, je vous invite à prendre un carnet, noté comment elle est habillée le numéro de la photo et au moment de la publication, flouter le visage par respect puisqu’elle vous l’a demandé.

Je rappel un point important lorsqu’on photographie une émeute : Il est interdit de publier la photo de l’arrestation de quelqu’un si on voit son visage. En effet, une personne est considérée innocente jusqu’à son jugement. Publier une photo de son interpellation revient à nuire à l’image de celle-ci, son visage doit donc être masqué (bande noir sur les yeux ou autre)

6 commentaire sur “Faut-il flouter les visages d’une photo ?

  1. Bonjour, tout à fait d’accord avec toi.

    Quoi qu’un exemple est mal choisi : la photo de Doisneau (tout du moins pour les 2 principaux personnages).

    Son mari ne risquait pas d’être jaloux :

    « Il s’agit d’une scène posée réalisée dans le cadre d’un travail de l’auteur pour le magazine Life avec la complicité des deux protagonistes, étudiants en théâtre, Françoise Delbart (née Bornet) et son petit ami Jacques Carteaud, alors élèves au Cours Simon. Robert Doisneau les avait rencontrés dans un café parisien et, les ayant vu s’embrasser, leur avait proposé une séance de prise de vue en pleine rue, moyennant une rétribution de 500 FF. » (source Wikipédia)

    (C’est juste pour la petite histoire !)

    1. Oh je sais bien, j’ai beaucoup étudié cette histoire de cette photo montée qui poursuivi Doisneau très longtemps pour des embrouilles. C’était d’avantage pour le principe de prendre une « jolie » photo dans la rue, qui peut sembler simple et anodine, et qui peut ensuite vite dériver.

      1. Il y a des gens qui se prennent pour des vedettes (ceux qui se mettent devant toi pour prendre une photo, avec leur téléphone de préférence, alors que tu as trouvé le bon angle !!!) et qui revendiqueraient le droit à l’image alors que ce n’est pas eux que l’on cherche à photographier et qu’ils t’ont simplement pourri tes photos !!!
        En reportage, Je fais plutôt du sportif, maintenant les organisateurs font signer aux concurrents une clause comme quoi ils autorisent qu’on les prenne en photos et que l’on puisse les diffuser sur le web !!!

        Bonne journée et plein de bonne sorties.

        1. En effet.. Comme je dis dans mon article sur les émeutes, « je me demande quelle quantité d’ego il faut pour penser que lorsqu’on photographie une foule de 500 personnes, un individu DERRIERE NOUS au moment de la photo vienne nous demander pourquoi on le prends en photo ».. WTF.

          Les compétitions sportives sont effectivement un peu différentes dans la mesure ou en règle général une cession du droit à l’image est appliqué par l’organisateur. Mais ce n’est pas systématique malheureusement, bien que grandement majoritaire !

  2. Je suis pas d’accord avec il faut s’adapter a l’évènement, genre les manifestation a mon sens il faut flouter les visages. Plusieurs fois a Nantes des manifestant on pris des peine de prison car on les a reconnue sur des image mise sur internet. Ce qu’il a fait on s’en fiche qu’il est casser, fait doigt d’honneur, ou juste qu’il sois interdit de manif et la je pense surtout au manif anti aéroport. De mon point de vue il faut flouter les photo de manifestation. Il y a quand même un risque que de des personnes se fasse inculper a cause d’une photo qui est une preuve. C’est dommage et c’est leur faciliter le travail.

    1. Aucun intérêt.

      Le mec fait une connerie, il paie, point. Si tu reconnait un mec défoncer ta voiture, tu diras « Oh, c’était une manif c’est pas grave » ou tu seras en colère ? Si le gars ne veux pas être reconnu il masque son visage. Si il n’a rien à se reprocher il sera à visage découvert.

      D’autant que dans ce cas, le photographe peut être condamnée comme complice si il refuse de transmettre les originaux qui pourraient être demandés par les forces de l’ordre. De mon côté, hors de question que je me prenne une amende ou une peine quelconque pour protéger un branleur.

      Et aucun photographe ne prendra la peine de flouter 500 personnes par photo, surtout sur un évènement qui dure plusieurs heures voir une demi journée. La charge de travail est trop importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *