Ce n’est pas dans les habitudes de Studio Raw, mais tentons de prévoir l’avenir.

Habituellement, je parle dans mes articles de boitiers ou de produits venant de sortir comme je l’ai fait pour présenter le Fujifilm 23mm f/1.4 (A lire : Test : 23mm f/1.4 de Fujifilm) ou le Fujifilm X-T1 (À lire : Découvrir le Fujifilm X-T1 Graphite).

Toutefois, je vais tenter aujourd’hui de prévoir l’avenir en regardant au fond de mon capteur afin de savoir si oui ou non j’arriverais à toucher juste.

/

Mais c’est quoi, un X-PRO 2 ?

.

Le X-PRO 2 est le successeur supposé et tant attendu du X-PRO 1 de Fujifilm. Un boitier mythique, celui qui a permis à la marque de se relever et de faire s’effondrer le marché du reflex. C’est le premier, le père de tous.

Chris-Gampat-The-Phoblographer-SLR-Magic-23mm-f1.7-lens-fujifilm-x-pro-product-photos-1-of-7ISO-4001-200-sec-at-f-4.0
Photo : Chris Gampat : The Phoblographer

 

Bien qu’à l’époque ce boitier fût acclamé, ce dernier avait quelques défauts relevés par la presse. Ceux-ci ont pris beaucoup d’ampleurs avec le temps et ce boitier commence à accuser les années, évolution technologique oblige.

Commercialisé début 2012, ce boitier a dans le ventre :

  • Capteur APS-C, X-TRANS I 16 mpx
  • ISO en Raw : 200-6400
  • ISO en Jpeg : 100-25600
  • Obturateur mécanique 60 minutes à 1/4000
  • Correction d’exposition -2 +2
  • Ecran 7.6 cm, non TN, non orientable 1’230’000 points
  • Pas de Wifi
  • Vidéo 1080p 24 ip/s
  • Carte SD (1 port)
  • Rafale 5,5 ips
  • Viseur optique/numérique
  • USB 2
  • Autonomie : 350 photos

Mais depuis, beaucoup de chemin a été parcouru par la marque qui a considérablement progressé en créant une panoplie complète d’objectifs pour ses appareils. Une seconde génération de capteur X-TRANS plusieurs fois récompensé est arrivée, et le viseur numérique a plus que grandement évolué.

Toutefois, bien que ne nombreuses évolutions aient été faites sur le plan technologique, le X-PRO 1 reste malgré tout un boitier de qualité et de fiabilité reconnu. Il faut en effet bien faire la différence entre évolution et obsolescence, ainsi qu’entre les besoins de chacun.

Des fonctionnalités utiles chez l’un peuvent être inutiles chez l’autre, tout comme certaines peuvent être plus importantes que d’autres.

Le but de cet article n’étant pas de descendre un boitier ayant déjà fait ses preuves, il se concentre simplement sur l’évolution de celui-ci qui pourrait arriver 4 ans après la premier version.

/

De nombreux retards.

/

Si l’on en crois la rumeur, le Fujifilm X-PRO 2 bénéficierait d’une nouvelle génération de capteur, le fameux X-TRANS III, comparé au X-TRANS I qu’il embarque aujourd’hui.

L’actuel étant le II, et faisant déjà des merveilles dans des appareils comme le X-T1, le X-E2, le x100s ou encore le x100t. Une nouvelle génération, surtout si elle apporte autant d’amélioration qu’entre la première et la seconde, apporterait un véritable souffle de renouveau à la gamme.

Il semble toutefois que ce soit cette nouvelle génération de capteur qui ait retardé à plusieurs reprises la sortie de cet appareil. D’un côté, c’est tout à l’honneur de la marque de le retarder plutôt que de lancer un boitier « bâclé » pour en sortir un autre 6 mois plus tard corrigé des défauts de jeunesse. Fujifilm est d’ailleurs l’un des rares constructeurs à apporter des années après du support et des mises à jour logiciel pour les anciennes versions de ses appareils afin de rajouter des fonctionnalités et/ou d’améliorer les performances sans avoir forcément besoin d’acheter un nouvel appareil.

/

Un capteur organique ?

/

Beaucoup de rumeurs font état d’un possible capteur organique dans les prochains appareils de la marque. Il est vrai que mi-2013, Fujifilm communiquait déjà l’état de grandes avancées dans le milieu. Mais rien n’est encore confirmé par qui que se soit.

Il ne serait pas farfelu de supposer que la nouvelle génération de capteur soit de ce type. Après tout il faut bien qu’un appareil soit « le premier ». Mais en attendant, pour en savoir plus sur les capteurs organique, je vous invite à lire un article ici.

/

Une visée hors-norme.

/

Bien qu’aujourd’hui grandement dépassé sur le plan technologique et certaines fonctionnalités, le X-PRO 1 a encore un avantage énorme, le fait de pouvoir bénéficier, comme la gamme x100 par exemple, d’un viseur optique ET numérique.

Viseur optique/numérique
Viseur optique/numérique

Pour ceux à qui ça ne parle pas, un viseur optique est similaire à un viseur de reflex. C’est un jeux de prismes qui renvoi l’image devant vous, de manière classique. Dans un viseur numérique, vous voyez directement la photo au travers du capteur. Si vous modifiez vos réglages (expo, vitesse…) vous voyez en temps réel vos modifications et donc votre photo finale avant même de la prendre.

Déstabilisant au début, il aura fallu attendre le X-T1 début 2014 pour avoir un viseur numérique vraiment confortable… Mais il a fallu faire l’impasse sur le viseur optique, malheureusement. En effet, je dis confortable car quand un viseur numérique est peu performant, l’image est très désagréable à l’oeil. Entre la latence, le temps de rafraîchissement, le bruit numérique… Mais tout ça a été corriger sur les boitiers qui ont suivis.

Selon moi, le Fujifilm X-PRO 2 pourrait être attendu d’ici la mi-Janvier 2016. Ou du moins, probablement annoncé pour la mi-janvier puis commercialisé au printemps.

Il pourrait donc selon moi avoir dans le ventre :

  • Capteur APS-H, X-TRANS III 24 mpx
  • ISO en Raw : 100-12’800
  • ISO en Jpeg : 50-51’200
  • Obturateur mécanique 60 minutes à 1/4000
  • Obturateur électronique 1 seconde à 1/32000
  • Correction d’exposition -3 +3
  • Ecran 7,9 cm, non TN, 1’512’000 points
  • Support du Wifi
  • Vidéo 1080p 24, 30, 50, 60 ip/s
  • Carte SD 1 port
  • Rafale 10 ips
  • Viseur optique + numérique
  • USB 2
  • Tropicalisation
  • Autonomie : 750 photos

/

Pourquoi ces suppositions ?

/

  • Capteur

Procédons dans l’ordre. L’APS-C, c’est bien. Le plein format, c’est mieux. Mais Fujifilm ayant décidé de faire l’impasse sur ce dernier, l’APS-H est un bon compris entre les deux. Le capteur étant légèrement plus grand, il permettrait d’augmenter la résolution de celui-ci (passage de 16 à 24 Mpx) sans perdre en qualité d’image. De plus, étant assez proche en terme de taille, la compatibilité avec les actuelles optiques serait maintenue. Bien qu’il soit possible bien entendu d’avoir de l’APS-C avec du 24Mp, c’est juste de la supposition.

Le nouveau capteur X-TRANS III pourrait offrir d’avantage de souplesse au format RAW en permettant ENFIN de pouvoir photographier en dessous de 200 ISO, et au-delà de 6400. Pour rester réaliste, je partirais donc sur du 100-12’800. Le format Jpeg prenant le relais sur le reste de la plage (50-51’200).

Je verrais bien l’arrivé d’un nouveau filtre, aussi. Dernièrement nous avons eu l’occasion de voir le Classic Chrome, mais pourquoi ce nouveau capteur n’instaurerait pas un nouveau filtre uniquement disponible sur celui-ci ? Uhm ? Je verrais bien un truc jouant la carte du retro, avec des tons sombre un peu bleu/vert et des hautes lumières assez douce.

Enfin, l’arrivée du nouveau capteur (avec une chance sur 2 pour qu’il soit organique) marquerait le passage vers la prochaine génération de boitier (X-T2, X-E3, et un x100f en 2016)

  • Design et visée

Si le design reste similaire (des matériaux peut-être un peu plus léger et plus résistants en revanche), le boitier conserverait sa force d’un viseur optique ET numérique. Mais cette fois, le viseur numérique passerait au niveau de celui du X-T1. (Restons réaliste là aussi, et laissons un argument pour le X-T2 d’avoir un nouveau viseur 😉 ) L’ajout de nouvelles fonctions oblige donc à modifier l’emplacement des boutons et à revoir l’ergonomie.

  • Correction d’exposition

La correction d’exposition passe de -2/+2 à -3/+3 comme sur le X-T1. Au delà sera peut-être un peu surréaliste mais après tout.. Mais sur ce point je ne saurais être objectif, n’utilisant jamais cette option.

  • Écran

L’écran gagnerait un peu en taille (+0,3mm) grâce à une ergonomie repensée. En revanche, sa résolution serait améliorée afin de gagner dans les 500’000 pixels supplémentaire afin d’afficher avec d’avantage de finesse des images de 20 millions de pixels. Je doute toutefois de l’option d’un écran orientable. Il est vrai que c’est pratique, et je m’en sert d’ailleurs souvent sur le x-T1. Mais après tout… Quitte à jouer la carte du classique, autant faire comme le x100t et donc, ne pas apporter d’écran orientable. Point que la presse critiquera d’ailleurs.

Il faut savoir que le fait de ne pas avoir d’écran orientable conforte aussi sur la solidité de celui-ci, surtout si vous êtes amené à réaliser beaucoup de photos en extérieur ou à faire des reportages. J’ai toujours cette petite frayeur quand je le sort que quelqu’un me bouscule, et que je tombe sur l’appareil avec l’écran déplié et pouf, cassé ‘-‘…

  • WiFi + SD

Restons classique par la suite avec le support du Wi-Fi, comme sur les autres boitiers, et sur un unique port de carte SD. Même si 2 emplacements de cartes serait plus sécurisant et pratique, je pense que ce genre d’option à d’avantage sa place sur un X-T2. (Du moins, je ferais comme ça si je bossais chez Fuji).

  • Rafale

Entre 3 et 5,5 images par seconde, c’est peu. Inutile pour certains, il faut bien comprendre que personne n’est le centre du monde et que les besoins de chaque photographes sont différents. Le X-T1 permettant 8 images par seconde, je planche donc sur au minimum la même chose, avec une idée pour un palier à 10 images secondes, surtout si le déclenchement électronique est activé.

  • Vidéo

Dans une Interview accordé à la presse par Mr. Takashi Ueno, il me semble me souvenir que Fujifilm n’accorderait pas trop d’importance à la place que la vidéo occuperait sur ses prochains boitiers. Après tout, il est vrai qu’on choisi surtout un Fuji pour son côté qui nous rappel les vieux appareils photos, pas les vieilles caméras VHS…

La cadence d’image augmentera donc pour offrir d’avantages de modes. Passant donc la barre des 24 pour aller jusqu’à 60, en s’arrêtant à 30 et 50 ips, mais toujours en 1920 x 1080.

  • Autonomie

L’autonomie gagnerait grandement (+400 images) en particulier grâce aux améliorations faites suite aux recherches et développements sur le x100t qui permet de dépasser les 700 clichés par charge. Si d’ailleurs on pousse un peu le truc, on pourrait lui permettre de se recharger par port USB, comme le x100t, mais là je suis pas convaincu.

  • Tropicalisation et tarif

La tropicalisation pourrait être un bon plus pour ce boitier. Même si du coup il marcherait sur les plates-bandes du X-T1, son placement tarifaire fera que de toute façon ils tiendront tout deux le haut du panier. Je vois en effet ce boitier dans les 1500€ pour son lancement. Ça donnerait également un bon argument vis à vis des lentilles WR (Weather Resistant) qui commencent à arriver.

  • Autofocus

Il ne faut pas se mentir, celui du X-PRO 1 commence sérieusement à patiner dans certaines situations. Je penche donc pour le même système d’AF que sur un X-T1, avec le même nombre de collimateurs apportés par la mise à jour 4.0 (Soit 77 au lieu des 49 actuels).

Toutefois, il pourrait être un peu plus performant selon l’optimisation faite entre le nouveau capteur, et le nouveau processeur qui fera tourner le tout. Mais je ne m’en fais pas trop au final, Fuji soignant ses firmwares, l’avenir améliorera encore l’AF.

  • USB

Et enfin… le maintien du port USB 2, parce que toutes les marques arrivent à nous décevoir à un moment donné à vouloir s’obstiner à garder de l’USB 2 en 2015. Je comprends pas pourquoi mais bon. A la limite, si on table sur une charge par port USB, on pourrait lui caler de l’USB 3, voir même 3.1 soyons fou ! (Oui, je n’irais pas jusqu’à poser l’idée de l’USB-C !)

/

Voilà.

/

Je suis conscient que mon analyse puisse paraitre folle pour certains, mais j’ai tenté de gardé une certaine logique et une certaine cohérence dans les informations en expliquant clairement mes suppositions. Je suis toutefois ouvert à chacune des vôtres !

Je tiens à préciser à nouveau, comme en début de cet article, que celui-ci n’est qu’un article supposant les améliorations apportées par une futur génération d’appareil photo. Que nous soyons bien clair, je n’ai jamais parlé en mal de l’actuel X-PRO 1. Le fait qu’il se fasse mieux sur le marché actuel ne remet pas en cause ses performances ou son utilisation.

Pour avoir un exemple concret, le Nikon D3S était à l’époque (2009) le premier boitier à dépasser les 100’000 ISO. C’était d’ailleurs en terme de performances et de qualité l’un des meilleurs boitiers du monde. Mais si aujourd’hui je vous propose un D3S et un D4S (2014) au même prix, ne prendriez-vous pas le modèle le plus récent ?

Vous pensez que j’exagère ? À l’heure où j’écris ces lignes, le X-PRO 1 et le X-T10 sont au même prix : 700€.

Au final, tout ce que j’espère c’est que le X-PRO 2 apporte autant de changement que le X-PRO 1 a pu en apporter à l’époque. Allez Fuji, ne nous déçois pas.

Chris-Gampat-The-Phoblographer-SLR-Magic-23mm-f1.7-lens-fujifilm-x-pro-product-photos-7-of-7ISO-4001-200-sec-at-f-5.0
Photo : Chris Gampat : The Phoblographer

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’article que Les Numériques ont consacré au Fujifilm X-PRO 1 à sa sortie. Celui-ci est à lire ici.


Pour garder Studio Raw gratuit, sans pub et accessible à tous, pense à faire un don, surtout si les articles te plaisent.

LIBRE

11 commentaire sur “Qu’attendre du Fujifilm X-PRO 2 ?

  1. Tres bonne analyse.
    La sortie prochaine (octobre ?) du Fujinon 35mm F2 tropicalisé est dans la ligne de vos déductions.
    Cet objectif sera un pancake, seul objectif qui ne soit pas visible dans le viseur optique des X.
    Un Fujinon 35mm F1.4 ( non pancake) existant déjà, il est certain que ce nouveau 35 mm est créé spécialement pour le futur Xpro-2.

    Cordialement

  2. Effectivement, j’ai peut-être abusé de la dénomination pancake.
    Je possède le xf 27 (un pancake de pur jus) et le xf 18.
    Le prochain xf 35 sera vraisemblablement de même taille que le xf 18 càd « petit » et pratiquement non visible dans le viseur optique.
    Sommes nous ainsi d’accord ?
    Cordialement.
    Sympho.

  3. Bonjour
    Possédant un Fuji X 20 + Fuji X100S, j’attends avec impatience la sortie du X-pro 2.
    à lire toutes les rumeurs au sujet de ce boitier, je pense que nous allons êtres déçus ou ravis.
    Je regarde aussi du côté du Leica Q (il est vrai dans une autre gamme de prix), faisant essentiellement de la photo de rue (social) ce type d’appareil est un régal.
    Encore félicitations pour votre site.
    Serge
    https://www.flickr.com/photos/119524765@N06/

    1. Merci pour le commentaire !

      Effectivement, ça sera quitte ou double avec ce boitier. Il y a eu tellement d’attente que la joie ou la deception n’en sera que plus forte.

      Le Leica Q me fait vraiment de l’oeil aussi, mais pas de viseur optique, ça me bloque vraiment. C’est mon gros regret sur le X-T1 depuis que je l’ai et que j’ai quitté le x100s. En reportage ou en concert, quand je ne vois rien… Je ne vois rien. Je shoot à l’aveugle, et j’aime pas ça. Mon prochain boitier sera donc forcément un boitier avec un couple OVF/EVF

      1. Salut,
        N’aurait tu pas oublié d’enlever l’assistance d’exposition de ton XT1?

        menu – 1er menu paramètre (bleu) – config écran – aperçu exp/balance des blancs… – NON

        et voila tu verras comme en plein jour.

  4. Bonjour Monsieur Evan Forget.
    Vous faites de la photo? A la bonheur! Moi aussi!
    Vous pratiquez le Fuji X Pro 1? Quelle coïncidence ! De même pour moi!
    Vous qui parlez du futur de tel ou tel boitier; avez-vous par hasard, comparé les deux générations de capteurs X Trans de Fuji? En faisant par exemple, un travail sur un sujet identique, juste pour en avoir le coeur net.
    A chaque boitier son utilisation. L’air de famille volontaire de ce fantastique X Pro1 avec la non moins célèbre marque au logo rouge étant avérée, on se prend facilement pour un reporter aventurier issu d’une période sans doute révolue. Malgré tout, cet appareil fait des images fantastiques, et l’utiliser est un réel bonheur, tout simplement.
    Fuji a trouvé une recette qui réussi fort bien. Pour celles et ceux qui voulaient accéder à la qualité d’image du X Pro 1 / X 100 mais qui préféraient quelque chose ressemblant à un reflex, les ingénieurs de la marque ont su deviner ces attentes et le XT-1 est arrivé. Je travaille avec Nikon depuis le début des années 80. Mais j’ai eu plaisir à trahir la marque jaune avec le X Pro1. L’avantage de l’être humain, c’est de pouvoir s’adapter à presque tout, y compris les petits défauts de chaque outil que l’on est amené à utiliser.( J’en ai plein aussi; des défauts) Et si c’est le X Pro1 et bien mon Dieu! Qu’à cela ne tienne! Les résultats sont là.
    Je me souviens de la mise au point manuelle, que je pratique encore souvent, même avec mon matériel Nikon. Si je fais de la photo c’est parce que j’adore mettre l’oeil dans un viseur pour m’immerger dans ma future image, et enfin voir le résultat de cet instant spécial sur un tirage ou pourquoi pas dans une revue ou un magazine. Le reste, c’est à moi de m’adapter et de faire mon possible pour arriver à mes fins. Si j’ai besoin d’une machine de guerre pour faire de l’action, j’ai ce qu’il faut. Pour le reste, le X Pro 1 me rempli de bonheur. Si son descendant devait sortir, nul doute qu’il sera aussi bon pour faire de belles images, et peut-être meilleur. Pourvu que je puisse faire de la photo avec! C’est le pire que je souhaite au X Pro 2!
    Au plaisir de vous croiser en vrai dans la nature Monsieur Evan Forget. Pour faire de la photo!

  5. Bonjour EVAN,

    Le Fujinon XF 35 mm F2 WR est sur le point d’atterrir.
    Et vous aviez raison au sujet de ses « mensurations » : 45,9 mm et 170 gr.
    Et les premières appréciations semblent très bonnes : http://jonasraskphotography.com/2015/10/21/xf35mm/
    Il me parait idéal pour le futur X-Pro2 dont mon détaillant photo m’a annoncé l’arrivée pour février 2016…

    Cordialement.

    Sympho.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *